Technè: The Cross disciplinary Challenge of Dating - Call for Papers

User menu

Deadline: 
Friday, 15 January, 2021 - 00:00
Place: 
France

The 52nd edition of Technè will feature a special section entitled “The Crossdisciplinary Challenge of Dating”. This section will be curated by Pascale Richardin (C2RMF) and Roland May (CICRP).

Technè was founded in 1994 and has been edited by the C2RMF as a biannual crossdisciplinary scientific publication focussed on the study and preservation of Tangible Cultural Heritage (excluding the field of Built Heritage). It publishes new and original research through well illustrated articles either in French or English, and occasionally in Italian, German, or Spanish.

Each issue has both a print (https://www.lcdpu.fr/revues/techne/techne/) and an online edition (https://journals.openedition.org/techne/techne/). The online edition is made available after a 12 months embargo period.

Call for papers
In 2007, Michel Serres explained in Philosophie Magazine:
“Dating is one of the greatest scientific discoveries, reconciling hard sciences with social sciences and humanities. From the formation of solar systems to the appearance of mankind on Earth, we can provide a date and thus tell origin stories.”

This special section will be built around this reflection.

After an introduction to the challenges of dating and its narrative impact on the reconstruction of Human and Heritage History, this 52nd issue will first dwell on the dating tools and methods that allow researchers to take up new challenges. A particular focus will be given to the importance of their complementarity in cross disciplinary research. This first part of the section will also address established timelines and how they could be improved through new chronological markers that result from the use of new dating methods.

The second part of the special section will tackle three major research topics through case studies:
- The added value of cross disciplinary scientific and analytical investigations to Cultural Heritage Dating;
- The re vision of established timelines;
- Question of authenticity.

This call for papers involves the following themes:
I. Stakes and contributions of Dating
II. New methods, new tools: a scientific and analytical cross disciplinary approach
 The added value of new scientific dating methods
 The complementarity of dating methods
III. “Provide a date and thus tell origin stories.” (M. Serres)
 “Dating the undatable, clarify the uncertain”: the cross disciplinary contributions of the scientific
and analytical investigations to Cultural Heritage Dating.
 “Revised and adjusted” timelines.
 Dating and authenticity

Editorial process
Kindly send the title, list of authors, keywords and an abstract by us as soon as possible by the 15th January 2021 at the latest.
The deadline for full articles is 15th March 2021 . Please sent them to c2rmf_techne@culture.gouv.fr . They
will be definitely accepted after a double blind peer review process , the result of which will be known late May 2021.

For further details please see the attached document.

Le numéro 52 de la revue Technè présentera un dossier intitulé : « La datation : un défi pluridisciplinaire », coordonné par Pascale Richard in (C2RMF) et Roland May (CICRP).

Créée en 1994 et éditée par le C2RMF sur un rythme semestriel, Technè est une revue scientifique de caractère interdisciplinaire consacrée à l’étude et à la préservation du patrimoine culturel matériel (hors domaine archi tectural). Elle publie des contributions originales issues de recherches inédites sous forme d’articles richement illustrés, rédigés majoritairement en français ou en anglais. Des contributions en italien, allemand ou espagnol sont acceptées.

Chaque numéro est édité en version numérique ( https://journals.openedition.org/techne/techne/ ), avec une barrière mobile de douze mois, et imprimée ( https://www.lcdpu.fr/revues/techne/ )

Appel à contributions
En 2007, Michel Serres écrivait dans Philosophie Magazine

« L’une des plus grandes découvertes des sciences est la datation, qui permet la réconciliation des sciences exactes et des sciences humaines. De la formation des systèmes solaires à l’apparition de l’homme sur Terre, nous pouvons dater, et donc ainsi raconter, l’histoire des origines. »

C’est autour de cette réflexion que ce dossier sera construit.

Après une introduction sur les enjeux de la datation et son apport narratif pour reconstituer l’histoire humaine et patrimoniale, le numéro 52 évoquera dans une première partie les méthodes de datation et les outils qui permettent aujourd’hui de relever de nouveaux défis. Une attention particulière sera portée sur leur comp lémentarité et l’importance de la pluridisciplinarité. Il y sera aussi question des chronologies acquises qui peuvent être affinées et des nouveaux repères chronologiques établis grâce à ces méthodes de datation.

La seconde partie abordera à travers des cas d’études trois thématiques majeures pour la connaissance des biens culturels, de leur histoire matérielle et pour leur conservation : l’apport pluridisciplinaire des investigations analytiques et scientifiques dans la datation d’un bien culturel, la rév ision de chronologies établies, enfin la question de l'authenticité.

L'appel à contribution concerne les thèmes suivants

I. Enjeux, apports de la datation

II. Nouvelles méthodes, nouveaux outils : une approche analytique et scientifique pluridiscipl inaire
o Les nouvelles méthodes scientifiques de datation et leurs apports
o Complémentarité des méthodes de datation

III. « Dater, et donc ainsi raconter, l’histoire… » (M. Serres)
o « Dater l’indatable, préciser l’incertain » : l’apport pluridisci plinaire des investigations analytiques et
scientifiques pour la datation d’un bien culturel
o Chronologies « revues et corrigées »
o Datation et authenticité

Processus éditorial
Si vous souhaitez contribuer à ce dossier, merci de nous adresser dans les meilleurs délais et avant le 15 janvier : titre, liste des auteurs, mots clés et resume.

Les articles sont à envoyer pour le 15 mars 2021 au plus tard à c2rmf_techne@culture.gouv.fr
Ils seront définitivement acceptés à l ’issue d’une procédure de relecture en double aveugle et une réponse sera donnée à la fin du mois de mai 2021.

Pour plus d’informations voir le document ci-joint.